dessins © DGAN
Visiteur Anonyme 
Accueil www.faunegeneve.ch
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
 - 
Les galeries
Cartes et analyses
 - 
Statut des espèces à Genève
 - 
Cartes de présence
 - 
Listes communales
  Quelques cartes...
  Statistiques
L'association
 - 
Présentation
 - 
Statuts de l'association Faune Genève
 - 
Réunions, procès verbaux et ordres du jour
 - 
Rapports d'activités
 - 
Budgets
 - 
Adhésion
Groupes Faunistiques
Espace médias
 - 
L'actualité de la Faune genevoise dans les médias
Mode d'emploi
 - 
Conditions d'utilisations de Faune Genève
 - 
Prise en main de l'outil
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
 - 
Droits d'accès des utilisateurs
 - 
Espèces à publication limitée
 - 
Calcul de coordonnées
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
Les partenaires
GOBG (Groupe Ornithologique du Bassin Genevois)
Le Groupe Ornithologique du Bassin Genevois a été créé dans le but, d’une part, de fédérer les ornithologues de la région genevoise et, d’autre part, de coordonner différents projets de conservation d’oiseaux menés depuis de nombreuses années.
Station Ornithologique Suisse
La Station ornithologique suisse est une fondation d’utilité publique pour l’étude et la protection des oiseaux. En 1924, la Station ornithologique suisse a été fondée en tant que centrale de baguage pour l’étude de la migration des oiseaux dans les Alpes. Son siège principal est à Sempach. En 1954, la Station ornithologique suisse s’est transformée en fondation privée indépendante, selon le droit suisse. Elle est passée d’une entreprise dirigée bénévolement par un seul homme à un institut autonome reconnu au niveau national et international occupant près de 100 collaborateurs et collaboratrices. La Station ornithologique suisse surveille l’avifaune indigène, étudie le comportement des oiseaux sauvages et recherche les causes de menaces sur le monde des oiseaux. Elle développe des mesures de protection et de conservation et, en collaboration avec ses partenaires, elle veille à ce que les résultats profitent aux oiseaux et à la nature. La Station ornithologique dirige une station de soins pour les oiseaux malades, blessés ou orphelins. En tant que centre national de compétence pour l’étude et la protection des oiseaux, elle est aussi un lieu d’information et de conseils pour le public, les médias et les autorités. Grâce à ses programmes pour les écoles et ses offres d’éducation à l’environnement, elle sensibilise les jeunes et les moins jeunes à la protection des oiseaux. Le statut privé de la Station ornithologique suisse est unique, beaucoup d’autres institutions du même genre étant des organisations étatiques. La Station ornithologique est soutenue financièrement par des dons provenant de la population. Elle peut en outre compter sur le soutien de plus de 2‘000 collaborateurs et collaboratrices bénévoles.
CCO (Centre de Coordination Ouest pour l'étude et la protection des chauves-souris)
Le CCO (Centre de Coordination Ouest pour l'étude et la protection des chauves-souris) a pour vocation l’étude et la protection des chauves-souris du territoire genevois en recensant, sur le long terme, les populations et leurs sites d’habitation. Grâce notamment à l’organisation d’événements tels que la Nuit des Chauves-Souris ou des conférences spécialisées, le CCO s’attache à sensibiliser le grand public aux enjeux de la protection de ces mammifères et à l’importance de la valorisation du patrimoine naturel.
KARCH-GE (Centre de Coordination pour la Protection des Amphibiens et des Reptiles de Suisse)
Le KARCH-GE s’efforce de promouvoir et de coordonner toutes les activités liées à l’étude et la protection des amphibiens et des reptiles indigènes. Le but principal de ses activités est d’améliorer les conditions de vie de ces animaux et de maintenir les populations.
SEG (Société Entomologique de Genève)
Fondée en 1905, cette société regroupe les personnes, professionnels mais surtout amateurs, s'intéressant aux insectes. Elle comprend essentiellement des gens passionnés par les papillons et les coléoptères, mais les autres ordres d'insectes ou les araignées ne sont pas oubliés pour autant.
SZG (Société Zoologique de Genève)
La Société Zoologique de Genève (SZG) soutient des projets et des études concernant la faune sauvage, organise des conférences et des excursions pour ses membres. Elle organise des conférences, le deuxième mardi du mois à 20h, à la salle de conférence du Muséum d’histoire naturelle à Malagnou, sauf en janvier, juillet et août ; des excursions, en général le samedi ou le dimanche, dans la région genevoise ; des échanges d’informations en collaboration avec les services de l’Etat, permettant une meilleure protection de la faune. Elle informe par son site internet www.zool-ge.ch et par un bulletin mensuel : l’Hermine. Le résumé de la conférence du mois suivant et les renseignements concernant les excursions se retrouvent dans l’Hermine que vous pouvez télécharger sur le site. Les revenus de la SZG permettent de soutenir des projets en faveur de la nature. De plus, un don exceptionnel de M. Charles A. Vaucher a permis la création d’un fonds destiné à financer des travaux en lien avec la faune sauvage.
Le Bioscope
Le Bioscope est le laboratoire public consacré aux sciences de la vie et aux sciences biomédicales de l’Université de Genève. Il se destine aux élèves des écoles ainsi qu’au grand public. Le Bioscope propose diverses activités pour les classes autour de la biodiversité, de la santé, de la génétique et des neurosciences. Bioscope | Université de Genève Centre Médical Universitaire 1, rue Michel-Servet 1206 Genève
République et Canton de Genève
MHNG (Muséum d'histoire naturelle de Genève)
Le Muséum est un outil au service de la préservation du patrimoine naturel. Ses trois missions sont: • La gestion, la mise en valeur et la protection de ses collections, des archives de la biodiversité. Le Muséum renferme de nombreuses collections historiques d'une valeur inestimable léguées par des scientifiques de grand renom (Lunel, Saussure, Fatio, Favre, Lamarck, Pictet…) • La recherche scientifique. Pour pouvoir proposer des mesures concrètes de sauvegarde du patrimoine naturel, il faut s'appuyer sur des inventaires faunistiques, et les travaux de taxonomie et de systématiques menés au Muséum en sont la base indispensable. • La diffusion du savoir et la sensibilisation du public à l'intérêt du patrimoine naturel et à la nécessité de sa protection.
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2017