dessins © DGAN
Visiteur Anonyme 
Accueil
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
 - 
Les galeries
Cartes et analyses
 - 
Statut des espèces à Genève
 - 
Cartes de présence
 - 
Listes communales
  Quelques cartes...
  Statistiques
L'association
 - 
Présentation
 - 
Statuts de l'association Faune Genève
 - 
Réunions, procès verbaux et ordres du jour
 - 
Rapports d'activités
 - 
Budgets
 - 
Adhésion / Contact
Groupes Faunistiques
Espace médias
 - 
L'actualité de la Faune genevoise dans les médias
Mode d'emploi
 - 
Conditions d'utilisations de Faune Genève
 - 
Prise en main de l'outil
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
 - 
Droits d'accès des utilisateurs
 - 
Espèces à publication limitée
 - 
Calcul de coordonnées
 - 
Code de conduite
  Aide
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
nbre/page :
nbre : 217
 
mardi 25 février 2020
faunanews
Pierre Baumgart - Histoire de grèbe – Exposition du 29 février au 28 mars 2020 - Art Carouge

Estampes sur bois gravés, croquis et aquarelles

Vernissage dans le cadre d’Art Carouge samedi 29 février et dimanche 1er mars de 11h à 17h en présence de l’artiste

Pierre Baumgart

Histoire de grèbe

Peintre-graveur animalier, Pierre Baumgart s’intéresse depuis plusieurs années à la nidification des grèbes huppés dans les ports genevois. Le travail sur cet oiseau élégant aux mœurs extraordinaires a donné lieu à un livre et un petit film, ainsi qu’à une série limitée de coffrets comprenant le livre et une gravure originale encadrée, réalisés avec le concours d’étudiants du Centre de Formation Professionnelle, tout cela à découvrir lors de cette exposition, de même que les gravures, croquis et aquarelles qui en sont la base.

« En prenant le temps et en apportant le soin nécessaire à mon étude, j’ai appris à mieux connaître cet oiseau extraordinaire à tant d’égards et réalisé, une fois encore, que des faits surprenants se déroulent souvent sous nos yeux si l’on est suffisamment curieux !

Ce carnet ne contient que des anecdotes que j’ai pu observer et j’ai souhaité porter un regard neuf sur le sujet. Je n’ai lu qu’après coup ce que d’autres auteurs en ont dit et n’ai découvert que récemment le travail de Sir Julian Huxley, zoologiste darwinien convaincu et l’un des pères de l’éthologie : The Courtship Habits of the Great Crested Grebe, qu’il a publié en 1914. Quelle émotion de lire cent ans plus tard ce texte et d’y retrouver la fraîcheur de mes propres observations ! (…)

Mon désir d’apprendre, de comprendre et surtout de revenir inlassablement au bord de l’eau pour dessiner ces oiseaux magnifiques, m’a fait adopter une démarche à mi-chemin entre l’art et la science. Si je pouvais ajouter une dimension éducative à mon travail et si ce carnet, fruit de mon émerveillement, donnait l’envie à d’autres de mieux les connaître et de mieux les respecter, je serais alors comblé. J’aurais rendu aux grèbes une maigre contrepartie de tout ce qu’ils m’ont gracieusement offert. »

Galerie Séries Rares

15, rue Vautier

1227 Carouge

+41 22 557 66 97

+41 79 369 98 92

info@series-rares.ch

www.series-rares.ch

posté par Mickaël Blanc
 
mardi 25 février 2020
faunanews
Amphibiens
Aidez les amphibiens avec le KARCH-GE !

Comme à chaque printemps, les amphibiens vont migrer vers les points d'eau pour se reproduire et ils seront nombreux à se faire écraser sur les routes lors de cette période. Un crapaud peut mettre 10 à 20 minutes pour traverser une route. Ainsi sur la route de Juvigny (commune de Jussy) des barrières de protection ont été posées. Chaque matin les seaux sont relevés et les amphibiens sont déplacés de l'autre côté de la route. Si vous observez des amphibiens dans les seaux, laisser les dans les seaux, une équipe s'occupe quotidiennement de faire les relevés. 

 A ce jour, il y a 72 amphibiens qui ont été relevés à Jussy.

Si vous êtes intéressés pour participer à cette action, contactez-nous afin que nous puissions organiser le planning.  

Contact: [lise@karch-ge.ch] Tél : 0041 (0) 22 575 22 25

posté par Mickaël Blanc
 
mardi 25 février 2020
faunanews
La prochaine conférence de la Société Zoologique de Genève, c'est le mardi 10 mars

40 ans de Sternes à Verbois

Conférence par Denis Landenbergue

 

Dernières nouvelles du projet de réintroduction du Balbuzard en Suisse

Exposé par Wendy Strahm

 

Incroyables Fous de Bassan

Présentation par Michel Jaussi

 

Ce 10 mars est une soirée riche et diversifiée ! Plus d’infos dans l’Hermine 255 à télécharger

Document à télécharger :  H255mail-5296.pdf
posté par Mickaël Blanc
 
mercredi 5 février 2020
faunanews
Assemblée Générale de la Société entomologique de Genève, le jeudi 20 février à 19h45 au Muséum
Suivie de la présentation :
 
« Les spécimens de Lépidoptères les plus précieux du Muséum de Genève », par Bernard Landry.

Prochaine réunion : Le 19 mars 2020 : « Coléoptères du bassin genevois » Vers un ouvrage de quelques espèces représentatives, par Mickaël BLANC.

Plus d’infos dans le PDF ci-joint

Document à télécharger :  convocation-AG2020-4131.pdf
posté par Mickaël Blanc
 
mercredi 5 février 2020
faunanews
74e Assemblée Générale de la Société zoologique de Genève, le mardi 18 février à 20h15 au Muséum

Assemblée Générale suivie du film par Benoît Demarle, primé à Ménigoute:

Migrations secrètes: la fauvette à tête noire

Contre toute attente, la fauvette à tête noire fascine la communauté scientifique. La raison principale? Son système migratoire qui déjoue toute théorie préalablement établie.

Ce documentaire offre une véritable odyssée aérienne, aux côtés de cet animal aussi mystérieux qu’audacieux. La fauvette à tête noire est un «athlète» de la migration. Avant chaque voyage en hiver, cet oiseau chanteur mue et se dote d’un nouveau plumage, adapté aux vols nocturnes, faussant la vigilance des prédateurs.

Pour pouvoir effectuer d’une traite des étapes de plusieurs centaines de kilomètres, elle effectue par ailleurs des réserves de nourriture en pratiquant l’hyperphagie.

Mais une autre particularité interpelle les scientifiques. Certaines fauvettes «dissidentes» délaissent aujourd’hui la traditionnelle route migratoire du sud pour la destination beaucoup plus inattendue: le Nord de l’Europe.

Dès 19h45 une petite verrée est organisée.

Plus d'infos dans le numéro 254 de L'Hermine 

Document à télécharger :  H254-7221.pdf
posté par Mickaël Blanc
 
mercredi 5 février 2020
faunanews
Le KARCH-GE propose une soirée de présentation de l'association, le jeudi 5 mars 2020
Chers curieux de nature,
 
Le jeudi 5 mars, le KARCH-GE propose une soirée de présentation de l'association et ouvre ses portes à ceux qui souhaiteraient s'investir dans l'association de manière ponctuelle ou plus régulière.
 
Cette soirée est l'occasion de découvrir avec nos membres, notre fonctionnement mais également les différents projets et activités de l'association dans lesquels il est possible de s'investir en 2020.
 
La soirée aura lieu dans le quartier des Grottes, à l'Almacén (Rue des Grottes 6) à 19h. Elle se poursuivra par une collation.
 
Merci de bien vouloir diffuser cet e-mail à votre réseau.
Document à télécharger :  FlyersoiraeNouveauxKARCH-GE2020-4258.pdf
posté par Mickaël Blanc
 
mardi 17 septembre 2019
faunanews
Faune Genève s’engage pour que la Nuit soit belle !

Dans le cadre de deux évènements majeurs : « La Nuit est belle » (lanuitestbelle.org) et « Moth Night » (mothnight.info), Faune Genève vous offre l’opportunité de partir à la découverte d’un papillon de nuit fascinant… le Sphinx tête de mort !

Encadrés par deux entomologistes du Muséum d’histoire naturelle de Genève, nous vous donnons rendez-vous le 26 septembre dès 20h00 au chemin des Combes, près de la zone humide de Rouelbeau, pour tenter d’observer ce migrateur exceptionnel et en apprendre un peu plus sur ses mœurs.

Le rendez-vous est totalement libre et gratuit !

Stationnement possible chemin du Beuchat et arrêt de Bus A, B et NP Meinier Pralys

Nous encourageons également nos collègues naturalistes à proposer des évènements autour de ces deux thématiques ;-)

posté par Mickaël Blanc
 
samedi 14 septembre 2019
faunanews
Réunion de la Société entomologique de Genève, le 19 septembre 2019, 19h45 à la salle de réunion du Muséum d’histoire naturelle de Genève

Ordre du jour

1. Verre de l’amitié/ collation.

2. Actualités et divers.

3. Validation des comptes 2018

3. Les oreillards, « serial killers » d’insectes, par Tommy ANDRIOLO.

4. Prochaine réunion et clôture.

Les oreillards, « serial killers » d’insectes

Dure vie que celle d’un fragile insecte. Bien que voler de nuit permette à nombre d’entre eux d’échapper aux féroces appétits des oiseaux insectivores, voilà plusieurs dizaines de millions d’années que la donne est compliquée par les chauves-souris écholocalisatrices. La pression de prédation exercée par ces mammifères est telle qu'elle a résulté en l’apparition d’une « course aux armements évolutive » entre les insectes et ces prédateurs. Alors que des « stratégies » de détection, d’évitement, d’esquive, de brouillage ou de toxicité étaient déployées par les insectes, d’autres adaptations apparaissaient en retour chez les chiroptères, leur permettant de continuer à exploiter cette manne nocturne. Les oreillards (genre Plecotus), par exemple, sont des chauves-souris très discrètes mais d’une grande écoute : elles chuchotent quand elles chassent, et utilisent leurs oreilles surdimensionnées et leurs yeux pour détecter leurs proies. Ce comportement leur permet de chasser très efficacement les papillons de nuit, même tympanés, qui constituent l’essentiel de leur alimentation. Après une revue du passif relationnel compliqué entre chauves-souris et insectes, nous nous intéresserons — à fins d’illustration plus concrète — à l’analyse génétique des restes de proies contenus dans les excréments d’oreillards genevois. En effet, du guano collecté sur le bassin genevois a livré près de 700 espèces d’arthropodes en quelques mois d'échantillonnage seulement (avril-octobre). Cette liste de proies inclut notamment le cinquième des espèces de papillons de nuit connues sur le canton, dont 17 manquaient dans les listes régionales avant leur détection « chiroptérologiquement assistée ». Mieux que de voraces prédateurs, les chauves-souris apparaissent alors comme d’excellentes échantillonneuses de l’entomofaune.

Prochaine réunion : 17 octobre 2019, Découvertes entomologiques de l’été (naturelles ou virtuelles), par TOUS.

posté par Mickaël Blanc
 
samedi 14 septembre 2019
faunanews
Prochaine conférence de la Société de Zoologie de Genève, c'est ce lundi !

"La Tasmanie, haut lieu de l'endémisme insulaire"

Conférence présentée par Jacques Bordon, en collaboration avec la Société botanique de Genève

http://files.biolovision.net/www.faunegeneve.ch/userfiles/Admin/zool.jpg

posté par Mickaël Blanc
 
samedi 14 septembre 2019
faunanews
The Meal, le 21 septembre à Plainpalais - Repas de solidarité avec les paysans d'ici et d'ailleurs

Retrouvez-nous le 21 septembre sur la plaine de Plainpalais pour notre animation "prédation" et une dégustation d'insectes

Plus d'infos :

http://files.biolovision.net/www.faunegeneve.ch/userfiles/Admin/Affiche-The-MEAL-2019.jpg

posté par Mickaël Blanc
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
nbre/page :
nbre : 217
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020